Les atouts

  • La double appartenance à la République française et à l’ensemble européen, qui permet de mobiliser des moyens substantiels susceptibles de servir de ” pompe d’amorçage ” à une croissance intensive et à un développement économique moins dépendant. En tant que département français, la Martinique a la même législation que la métropole et dispose donc de la même sécurité juridique en matière contractuelle.

  • Un positionnement géographique exceptionnel comme point d’articulation entre l’Europe, la Caraïbe, les Amériques. Insuffisamment exploité à ce jour, ce positionnement ouvre la possibilité à la Martinique (ainsi que la Guadeloupe et la Guyane) grâce à son intégration à l’ensemble européen, d’être un tremplin pour l’établissement de relations régulières avec des pays géographiquement situés dans la zone d’attraction du bloc américain.

  • Un cadre de vie agréable qui permet à ses habitants de vivre, de travailler et de se détendre facilement et en toute sécurité (depuis 2008, le taux de criminalité est en baisse sur l’île et le taux d’élucidation des affaires, qui est représentatif de l’efficacité de la police, est plus élevé qu’en métropole).

  • Un bon niveau d’équipement (réseau routier, eau, électricité, télécommunications, santé, infrastructures portuaires et aéroportuaires…).

  • Un bon niveau de formation de la population.

  • Une population relativement jeune dont le dynamisme peut être valorisé dans le cadre de la mise en œuvre de projets collectifs de développement.

  • Un patrimoine naturel et culturel d’une très grande richesse qui confère à la Martinique une vocation d’excellence en matière de tourisme et de production agroalimentaire.